Qui sommes-nous ?

Qui sommes-nous ?

Nous sommes une association 1901 crée en 2020, en Guyane !

Composée d’une dizaine de membres fondateurs d’horizons, de formations et de domaines différents, l’association Kaz’Avenir LGBT+, est constituée d’une équipe qui œuvrait déjà depuis plusieurs années sur la thématique LGBT+ en Guyane. 

“LGBT+, ça veut dire quoi ?

Tout d’abord, il est important de bien connaître les définitions du terme LGBT+ pour comprendre les missions de Kaz’Avenir :

Lesbienne : une femme attirée physiquement, émotionnellement ou de façon romantique par une autre femme.
Gay : un homme attiré physiquement, émotionnellement ou de façon romantique par un autre homme.
Bisexuel.le : une personne attirée physiquement, émotionnellement ou de façon romantique aussi bien par les hommes que par les femmes.
Transgenre : terme générique utilisé pour toute personne dont le genre diffère de son sexe biologique. Le genre fait référence aux différences sociales entre hommes et femmes.
Une personne née avec un sexe masculin qui s’identifie comme de genre féminin est une femme ou une femme transgenre.
Une personne née avec un sexe féminin qui s’identifie comme de genre masculin est un homme ou un homme transgenre.

Une personne peut également ne s’identifier dans aucun des genres, ou les deux à la fois.
Et les “+”, qui englobent souvent des populations rendues invisibles :
Pansexuel.le : une personne attirée physiquement, émotionnellement ou de façon romantique par une autre personne, indifféremment de son sexe ou genre.
Asexuel.le : une personne qui ne ressent pas d’attirance sexuelle pour une autre personne et/ou pour elle-même. Généralement, elle se définit comme désintéressée par les relations sexuelles, et parfois romantiques.
Intersexe : une personne intersexe née avec des caractères sexuels (génitaux, gonadiques ou chromosomiques) qui ne correspondent pas aux définitions binaires d’un corps masculin ou féminin.
Etc… : de nombreuses personnes s’identifient différemment en fonction de leurs orientations sexuelles et/ou sentimentales ou de leur identité de genre (Queer, Drag Queen, Allosexuel.le.e, Altersxel.le.s,…).

Sur le plan institutionnel, les personnes LGBT+ ont longtemps subi des discriminations d’Etat. Aujourd’hui, elles bénéficient d’une attention particulière afin d’espérer une égalité réelle et un arrêt des discriminations, pour une meilleure inclusion sociale :

  • En 1981, la France retire l’homosexualité de la liste des maladies mentales (l’OMS la retirera de sa liste en 1993).
  • En 1982, l’homosexualité est dépénalisée en France.
  • Ce n’est qu’entre 2001 et 2004 qu’une série de modifications des lois inclura l’orientation sexuelle dans la notion de discriminations et seulement à partir de 2012 concernant l’identité sexuelle puis 2016 pour l’identité de genre.
  • En mai 2013, la loi ouvrant le mariage et l’adoption aux couples homosexuels a été votée.

Comme indiqué dans ses statuts, l’association Kaz’Avenir a pour objet de venir en aide et de manifester une solidarité active en faveur des personnes sujettes aux LGBTphobies. 

“Cette association a pour objet de venir en aide et de manifester une solidarité active en faveur des personnes sujettes aux LGBTphobies. 
Le champ d’action de l’association est dirigé vers tout public (…) en situation de rupture familiale et/ou en difficulté d’adaptation sociale du fait de leurs attirances sentimentale et/ou sexuelle pour une personne de même sexe, du fait de leur transidentité, ou en questionnement identitaire.
Elle inscrit son engagement dans la perspective d’un monde plus humain, non-discriminant et plus juste et adapte constamment ses actions locales, nationales et internationales aux enjeux de l’époque et du territoire.”


Ses objectifs principaux sont :

  • De promouvoir des modes d’accueil, de prise en charge et d’intervention, variés et adaptés, répondant aux besoins spécifiques et évolutifs des personnes concernées et du contexte territorial.
  • De sensibiliser les pouvoirs publics aux problématiques du public concerné et sur les lois antidiscriminatoires. 
  • De favoriser et mettre en œuvre toute étude, recherche, action ou formation, relevant du champ d’action de l’association.
  • D’établir des partenariats avec toute organisation reconnue, privée ou publique, agissant dans le même champ d’action que l’association ou sensibilisée à l’action de l’association, sur le territoire national et international.
  • D’organiser ou participer à toute action ayant pour objectif la lutte contre les discriminations liées à l’orientation sexuelle ou à l’identité de genre, réelles ou supposées et ce dans tous les domaines : scolaire, social, culturel, familial ou professionnel et favoriser ainsi auprès de la société la compréhension et l’acceptation de la diversité sentimentale, sexuelle et identitaire des citoyens, sur tout le territoire national et international.
  • L’association a pour vocation d’avoir la personnalité morale. Elle disposera donc de la capacité juridique et pourra à ce titre, exercer toute action en justice aussi bien en demande qu’en défense.
  • De participer à la lutte contre le suicide, favoriser la santé mentale et promouvoir l’épanouissement social. 
Notre territoire principal d’action !

Steven, Clément, Rosita, Lamia, Marie-Claude, Maryse, Foued, Lola, Marie, Guillaume, etc….
Nous vous souhaitons bienvenue dans notre association !

Informations administratives :
Publication au Jornal Officiel du 08/08/2020
Numéro de Siret : 887 940 575 00012

Mentions légales : cliquez ici.